L’IHEDN et le CHEAr
Un nouveau regard sur une histoire commune

Avec

Guillaume Denglos
Docteur en histoire contemporaine (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
Chargé de mission au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale

______

Depuis sa création en 1964 par la décision du ministre des armées Pierre Messmer, le Centre des hautes études de l’armement (CHEAr) est intimement lié à l’Institut des hautes études défense nationale (IHEDN). Si l’IHEDN a servi de modèle au fonctionnement du CHEAr, les deux organismes ont effectués de nombreuses collaborations entre 1964 et 2010. L’absorption du CHEAr par l’IHEDN, suivie par la création d’une session Armement et économie de Défense (AED) en 2010, n’est que l’ultime rebondissement d’une histoire au long court des études de l’armement au sein de l’Enseignement militaire supérieur. Si elle reste encore largement lacunaire aujourd’hui, l’histoire du CHEAr a commencé à être mieux connue grâce aux travaux de l’historien Patrick Boureille ainsi que des IGA Alain Crémieux et Robert Ranquet. La parution de l’ouvrage de Philippe Vial et Guillaume Denglos Histoire de l’IHEDN. Penser la Défense (Tallandier 2021) renouvelle notre vision de l’expérience du CHEAr en parallèle de celle de l’IHEDN. Cette conférence a pour objet de faire le point sur nos connaissances et sur les perspectives de recherches sur ces deux institutions.

Notre intervenant :

Guillaume Denglos est docteur en histoire contemporaine (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Il est actuellement chargé de mission au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale.

 

→ Si vous n’avez pas encore adhéré à la 3AED-IHEDN pour l’année 2022, n’oubliez pas de le faire ! Il vous suffit de cliquer ICI pour être redirigé vers notre plateforme HelloAsso.