XVème Entretiens Armement & Souveraineté (2022) 
Un monde en crises,
en quête de nouvelles coopérations ?

Les XVème Entretiens Armement & Souveraineté (EAS)  se sont tenus le 11 mai 2022 en format hybride, en présentiel au Conseil Supérieur du Notariat et en ligne. 

Les  EAS, organisés par 3AED-IHEDN, en partenariat avec l’IHEDN, sont un événement annuel emblématique.   Il s’adresse aux autorités et aux acteurs clés de l’armement et de l’économie de défense, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté IHEDN.

➡️  Pour en savoir plus, veuillez consulter  la rubrique dédiée aux EAS.

Les EAS 2022, XVèmes “Entretiens Armement et Souveraineté” sont consacrés à “Un monde en crises en quête de nouvelles coopérations”.

Cet événementest dédié aux autorités et aux acteurs clés de l’armement et de l’économie de défense ainsi qu’à l’ensemble de la communauté de l’IHEDN. Les tables rondes s’appuient sur les travaux des groupes de réflexion d’Athéna, qui sont une opportunité de partage unique entre des experts de haut niveau, du ministère des Armées, de l’industrie et des milieux académiques.

La pandémie du Covid-19, le développement de conflits de haute intensité, de nouveaux terrains de conflictualités, les enjeux du changement climatique, tous ces bouleversements induisent une recomposition du paysage géopolitique international. Quelles nouvelles coopérations pour le futur ?

La situation de l’Otan en mai 2022 n’est certes plus celle du temps de la guerre froide. Cette année 2022 a testé la cohésion entre les alliés. La question de savoir si elle évoluera et comment elle se comportera vis-à-vis des pays voisins est devenue cruciale. Quelles seront les missions de l’Otan ? Quels équilibres entre l’Otan et l’Europe ? La perception des notions de souveraineté et de résilience change par la découverte de fragilités insoupçonnées et par la conscience accrue des enjeux environnementaux et sociétaux. L’exclusion tacite ou explicite des industries de défense des financements constitue un défi pour la résilience de la BITD, dont le besoin d’innover est permanent. Alors, comment assurer le financement de l’industrie de défense dans ce contexte ?